Si on s'offrait un beau poisson d'avril ?

Si on s'offrait un beau poisson d'avril ?

Le poisson d’avril, et si on se l'offrait ?

Aujourd’hui, c’est une plaisanterie plus ou moins salée. Se moquer des autres est une activité prisée par l’humain… On connaît même dans l’Antiquité, déjà, des fêtes durant lesquelles certaines personnes étaient l’objet de farces.

Tout le monde le sait, un poisson d’avril est une blague ou un canular, qui a lieu le 1er jour du mois d’avril.

La plus simple de toute, dont les enfants sont les plus friands, consiste à accrocher un poisson factice, dans le dos de sa victime.

Si elle ne s’en aperçoit pas (ou si elle le sait mais qu’elle veut trop faire plaisir aux enfants), la personne ainsi moquée, peut même se promener plusieurs jours de suite avec son poisson dans le dos. La variante traditionnelle de cet accrochage, est de faire croire quelque chose à une personne, puis de s’exclamer devant elle « Poisson d’avril ! » pour lui faire comprendre qu’on l’a bernée.

Mais attention, selon l’énormité de la chose, les réactions peuvent aller du sourire narquois à l’énervement le plus intégral !  

Aujourd'hui, le Poisson d’avril "de masse"

La victime d’un poisson d’avril est bien souvent choisie parmi les proches,  les parents, les collègues, ou nos autres relations. Mais, avec les medias de masses et les medias sociaux, les canulars de plus grande ampleur se sont déployés.

Parmi les poissons d’avril de grande envergure, nous en avons choisis quelques uns qui ont défrayé la chronique et qui nous ont bien fait rire :

Un arbre à spaghettis

Les britanniques ont de l’humour et de l’imagination,  ce n’est plus un secret !

La très institutionnelle chaine de télévision BBC, a diffusé le 1er avril 1957, un reportage montrant la cueuillette de spaghettis sur des arbres, en Suisse !

La vidéo est ici : 

          

On déménage la Tour Eiffel

Carrément ! Pourquoi ?

Pour faire la place à un stade en vue de Jeux Olympiques de 1992.

C’est le journal Le Parisien qui a inventé ce canular en 1986 et, même si c’est surprenant, certaines personnes et des médias se sont faits avoir et ont relayé l’information toute la journée...

Jusqu’à ce que le journal du lendemain annonce que c’était une blague.

La Dame de Fer n'a pas bougé, mais rien ne dit si la farce l'a faite rire...

          Tour eiffel ciel bleu

Les gauchers auront leur hamburger spécial !

Encore une idée de génie de l’enseigne de fast-food Burger King...

C’est en 1998, que la marque a diffusé une publicité dans le journal USA Today, indiquant qu’un Whopper avaient été créé uniquement pour les gauchers, avec tous les ingrédients tournés spécialement, à 180 degrés !

Résultat : des foules d’américains gauchers (ils sont quand meme plus de 30 millions dans le pays) se sont immédiatement rués dans les restaurants de l’enseigne.

On espère qu’ils avaient emporté un rapporteur avec eux pour vérifier l’angle des ingrédients :)

          left handed whopper burger king

L’OISEAU ET LES FAUX BILLETS

C’est du Danemark que nous vient ce canular qui a fat du bruit et qui a failli faire du dégât dans le pays !

Le billet danois de 20 couronnes comportait un dessin d’oiseau dont l’un deux n’avait qu’une seule patte visible.

Le journal Roskilde Tidende diffusa l’information selon laquelle ces billets étaient faux, et qu’il fallait se rendre rapidement dans un bureau de Poste, pour les échanger contre des vrais billets, sur lesquels l’oiseau avaient bien ses deux pattes visibles !

Le dessinateur du journal fit même une maquette montrant le billet avec le volatile sur ses deux pattes, qui fut imprimée dans le journal, pour donner plus de crédibilité.

Les bureaux de Poste du Danemark furent immédiatement pris d’assaut par des foules immenses, et durent même faire face à des émeutes, car évidemment ils refusaient les échanges.

Mais les danois et leur Poste ne furent pas les seules victimes, puisque la police interpella même le dessinateur du journal pour l’interroger.

Rien ne fut retenu contre lui et finalement tout rentra dans l’ordre.

Billet 20 Couronnes Danoises Oiseau

Photo : Billet de 20 couronnes danoises

DES CAROTTES QUI SIFFLENT

Encore un coup de génie des british !

Une publicité de la chaine de supermarchés Tesco dans le journal The Sun, annonça le 1er avril 2002, la mise au point d’une découverte scientifique bruyante…

On avait réussi à modifier les gênes d’une carotte, de telle sorte que le légume comporte naturellement des petits trous.

Ainsi, il suffisait de faire cuire ces carottes et, par ces trous, l’air sortait en sifflant, annonçant que la cuisson était terminée.

Mentionnons simplement que la puissance du sifflement était de 97 décibels, soit celle d’un marteau-piqueur !

Et vous savez quoi ? Les gens y ont cru, et pas que les sourds !

       Carotte

UNE PENURIE D’ALUMINIUM AUX PAYS-BAS

Ce poisson d’avril date de 1969 et nous vient des Pays-Bas.

L’information est passée dans le journal télévisé et intéressa une foule énorme de Néerlandais :

des contrôleurs allaient faire la chasse aux téléviseurs non-déclarés aux impots, en se promenant dans les rues avec un scanner spécial.

Un des soi-disant inspecteurs interrogé avouait à l’écran qu’il était possible d’empêcher d’etre détecté, si on prenait soin d'emballer sa télévision dans de l’aluminium.

Et le lendemain, devinez quoi ?

Eh oui... Pénurie d’aluminium dans tous les Pays-Bas ! Si, si…

          Aluminium

 

On a aucune certitude sur l’origine du poisson d’avril

Si on a bien des traces de l’existence de cette tradition populaire amusante, aucune preuve n’existe vraiment sur son origine.

Certains pensent que c’est une expression joyeuse et chrétienne, de la fin du jeune du Carême, moment où le poisson à une place importante dans l’alimentation.

Une autre hypothèse la plus répandue de nos jours, s’explique plutôt par le calendrier. Au Moyen-Âge, la date du début de l’année était différente selon les régions. Certaines avaient même pris Noel comme date de référence.

D’autres avaient choisi le 25 mars, date à laquelle les fêtes chrétiennes de l’Annonciation à Marie débutaient. Elles pouvaient durer 1 semaine, et donc s’étendre jusqu’au 1er avril. 

En 1564, le roi de France Charles IX (note pour les enfants : ça se prononce « neuf » et non pas « ixe » ;), décida que l’année débuterait le 1er janvier et non plus le 1er avril, pour des raisons liées à l’allongement des journées. Quelques années plus tard, en 1582, le pape Grégoire XII décida quant à lui, d’élargir cette disposition à tout le monde chrétien. C’est ainsi que, dans de nombreux pays, le 1er avril cessa d’être le jour de la nouvelle année.

La naissance du poisson d’avril : un cadeau pour se moquer !

C’est à ce moment que se situerait la naissance de la tradition de plaisanterie que l’on connaît encore de nos jours.

En effet, on n’hésitait pas à se moquer de ceux qui avaient du mal à s’adapter à la nouvelle règle, ou qui ne la connaissaient même pas. Ainsi, on pouvait leur raconter des sornettes, ou encore leur offrir un poisson (réel ou factice), en rappel de la fête du Carême. Certains éléments historiques indéniables contredisent cette thèse, puisque l’expression « poisson d’avril » apparaît dans des écrits antérieurs à la décision de Charles IX. Mais nous ne tiendrons pas le débat historique, pour lequel nous n’avons aucune compétence !

En France le 1er avril était l’occasion de faire un doux cadeau !

En effet , si le 1er avril dans la France du début du XXe siècle, était bel et bien dédié au poisson, on ne se faisait pas forcément de plaisanteries, mais on adressait plus volontiers des cartes postales délicates, agrémentées de mots doux, et toujours illustrées de poissons d’avril !

Et c’est bien ce qui nous a plus intéressé chez Daandi, c’est que le poisson d’avril n’a pas toujours été dédié aux blagues… Et tiens, pourquoi ne reprendrions-nous pas cette habitude ? 

Voir nos conseils pour choisir un cadeau pour homme

Copyright Daandi.com 2017. Reproduction Interdite

Poster un commentaire

* Nom :
* E-mail : (Ne sera pas publié)
   Site internet : (Adresse avec http://)
* Commentaire :
Recopiez le code